Professionnels divers ayant besoin des services d’un graphiste ou d’un illustrateur, s’il vous plaît, ne passez par « Withdesigners ». Ce site internet, qui se déclare comme « source de talent créatif », propose de mettre en relation des clients et des prestataires,  pour des projets autour de 1000 à 2000 euros pour la plupart du temps. Il y aussi quelques gros projets de 15 000 euros, mais plus rares.

Le site poste des annonces qui sont finalement des appels d’offre. Les prestataires peuvent répondre à ces appels d’offre s’ils ont précédemment acheté des « crédits » à Withdesigners. Les « crédits » se vendent par packs, dont le premier, contenant 8 crédits, coûte 243,42 euros.

Donc, pour répondre à un appel d’offre ou plus simplement proposer un devis et montrer un échantillon de son travail, le prestataire  doit d’abord dépenser 243 euros. Eventuellement, s’il est béni des dieux et si par chance son style correspond à celui que le client avait en tête, il sera choisi pour ce projet qui lui rapportera de 1000 à 2000 euros, dont il doit comme tout un chacun déduire ses charges sociales, qui ne sont pas énormes du tout, mais bien présentes, autour de 20%.

Lorsque vous avez besoin d’un devis de votre chauffagiste, oseriez-vous lui demander 200 € afin qu’il ait le droit de vous présenter ce devis ? Pourquoi, sous le prétexte que nous sommes des créatifs et que exerçons un métier qui nous plaît (ce qui arrive j’imagine à d’autres personnes dans d’autres corps de métier) devrions-nous payer pour passer du temps à vous préparer un devis ?

Libre ensuite à nous, créatifs, d’adhérer ou non à ce type de pratique, c’est vrai. Je reconnais le travail qui est fourni par « Withdesigners », je me demande simplement si c’est malin de dépenser 243 € pour avoir le droit de répondre à un appel d’offre, sachant qu’on a peu de chance d’être choisi pour réaliser ce travail.

Si les appels d’offres de ce type se généralisent, je ne sais comment les petits indépendants comme moi, qui vivent de petits contrats , pourront continuer à vivre de l’illustration ou du graphisme.

 

Edit : réponse d'Elise de Withdesigners :

Bonjour Laurence, 

je me permets de répondre à votre article et d'apporter quelques précisions sur Withdesigners. Cela m’ennuie que vous ayez compris notre service comme cela, car nous ne sommes pas là pour arnaquer les designers, bien au contraire ! 

Effectivement, le système repose sur l'achat de crédits qui permettent la mise en relation avec les clients. Cependant, il ne s'agit pas d'appels d'offre à grande échelle, et nous refusons toute demande de maquette, devis, croquis, brouillon et autre proposition non rémunérée. 

Le système de crédits s'articule ainsi : 
- le nombre de crédits nécessaires pour postuler à une offre est proportionnel au budget de l'offre en question (par exemple 2 crédits pour une offre à 2000 euros HT, soit 50 euros HT si on achète le pack de 8 crédits, ou 25 euros HT si on achète le pack de 40 crédits). 
- ne sont débités que les crédits effectivement utilisés. Si vous postulez pour une offre et que nous ne retenons pas votre proposition dans la shortlist, vos crédits ne sont pas utilisés. Nous retenons environ 3 candidatures pour chaque projet, les candidats retenus ont alors accès aux coordonnées du client et nous ne touchons pas de commission supplémentaire, même si vous réalisez pas la suite d'autres projets avec eux. Les candidatures que nous retenons sont celles qui correspondent réellement au besoin du client, à son univers, à son projet, pas de hasard ni de bénédiction des dieux, simplement le fruit d'un long travail de qualification des projets et de sélection des créatifs. 

N’importe quelle société de service investit dans des bases de données, dans de la publicité ou des ressources commerciales pour augmenter son portefeuille de clients. Withdesigners est donc à considérer comme un service commercial externe, un apporteur d’affaire : notre job, c’est de trouver des clients (et cela prend beaucoup, beaucoup de temps), de les conseiller, de réécrire et de redéfinir avec eux leur besoin, pour ne publier ensuite auprès des designers que les projets les plus sérieux : ceux disposant d’un budget correspondant aux prix du marché, et dont la faisabilité se situe à court terme. 

J'espère avoir clarifié un peu les choses. Nous sommes un service créé par des designers pour les designers, mais nous restons un service et ne nous en cachons pas. Nous vendons une prestation commerciale, nous offrons de la visibilité et un support personnalisé, avec des conseillers prêts à aider les designers dans leur recherche de projets, nous ne faisons pas payer pour établir un devis (ce qui serait effectivement une démarche peu scrupuleuse) mais bien pour être mis en relation directement avec des clients. Cela n’a rien d’obligatoire, si des clients vous contactent directement ou que vous préférez vous occuper de la prospection sans passer par un service externe, c’est votre choix, et nous le comprenons très bien.